Archive pour février, 2010

ESG 1 – MOB 0 : Sour poursuit l’aventure - OPOW Rabah Bittat de Bouira
- Arbitrage : Megaltti, Dallouche et Aït Amar
- But : Laoubi (39′) ESG
- ESG : El Wafi, Fedhalla (Hattab 86′), Guedjali, Naâmane, Bettadja, Laoubi, Hadjaoui, Aouad (Belkhiri 71′), El Aïdaoui, Saâdaoui, Boualnasar
- Entr : Nassereddine Akli
- MOB : Aïssani, Bouali, Ben Sallem (Boulkhmir 90′), Ben Abdellah, Ousmali, Marek, Idirem (Akrour 71′), Koul, Mani, Cherifi (Djouder 46′), Maâdi
- Entr : Zekri

Dans une rencontre de niveau moyen, la jeune formation de l’Entente sportive de Sour El Ghozlane, classée septième dans le groupe Centre du championnat interrégions, s’est qualifiée pour la première fois de son histoire pour les 8e de finale de la Coupe d’Algérie, en éliminant, hier au stade de Bouira, le dernier du classement de la superdivision, le Mouloudia de Béjaïa (MOB) par un but à zéro. Le but a été inscrit par le meneur de jeu de l’ESG, Laoubi, à la 39′ de la première mi-temps.

Par Amar Fedjkhi

Publié dans:Non classé |on 20 février, 2010 |Pas de commentaires »

Ath Laâziz : Des villageois protestent Une vingtaine de citoyens habitants les villages de la région ouest de la commune d’Ath Laâziz, au nord de Bouira, se sont rassemblés mardi dernier, devant le siège de l’APC pour réclamer l’ouverture de l’agence postale sise dans la localité de Malla.

L’infrastructure en question a été ouverte, pour rappel, au début des années 1990, avant d’être occupée par les éléments de la garde communale, depuis 1997 à ce jour. Une fermeture qui, selon les contestataires, pénalise les usagers de la poste qui se trouvent dans l’obligation de se déplacer vers les agences du chef-lieu de la wilaya. A souligner, que la commune d’Ath Laâziz ne compte qu’une seule agence implantée au village Bezzit, mais qui n’arrive pas, selon les mêmes citoyens à satisfaire la demande sans cesse grandissante des citoyens.

Le manque récurrent de liquidités et son éloignement des autres localités de la commune sont les causes qui poussent les citoyens à exiger l’ouverture de l’agence de Malla. Par ailleurs, un projet de réalisation d’un siège de la garde communale, accordé pour la municipalité, qui devait être érigé au village Ath Saâda, n’a pas encore vu le jour, alors que le projet avait été inscrit en 2008 pour une enveloppe avoisinant les 700 millions de centimes.

Par Amar Fedjkhi

Publié dans:Non classé |on 9 février, 2010 |Pas de commentaires »

Ath Laâziz : Le CFPA sans administration Privé d’un responsable et d’un encadrement adéquat, l’annexe de formation professionnelle rattachée au centre de formation de la daïra de Haïzer, semble être sur le point de fermer ses portes devant les quelques stagiaires qu’il compte.

En effet, comme nous l’avons déjà rapporté dans nos précédentes éditions, bon nombre de stagiaires ont quitté ce centre à cause du laxisme affiché par les responsables du secteur n’ayant pas daigné envoyer un remplaçant de l’actuel directeur en congé de maladie. Trois mois sont passés, mais aucune décision n’a été prise par la DEFP. Conséquence, la majorité des stagiaires, notamment les filles, ont quitté le centre. Notre déplacement sur les lieux, nous a permis de constater de visu la détresse des quelques stagiaires qui y sont restés. « Aucun encadrement ni responsable depuis que le directeur est absent. Nous sommes livrés à nous-mêmes », nous dira un stagiaire.

Interrogé, un responsable à l’APC nous informe que les responsables locaux ne sont pas au courant du fait que l’annexe est privée d’administration. Notre interlocuteur vient ainsi de confirmer que les autorités locales ignorent cet établissement. Les responsables du secteur sont interpellés pour remédier à cette situation et par là permettre aux stagiaires de regagner leurs classes.

Par Amar Fedjkhi

Publié dans:Non classé |on 9 février, 2010 |Pas de commentaires »

Bouira : Un jeune fauché par un train Un jeune homme de 26 ans a été violemment percuté, mercredi dernier à 13h20, par un train en provenance d’Alger et en direction de l’est du pays.

Le drame, selon nos sources, a eu lieu à la sortie de la localité d’Ouled Bouchia, au sud de la ville de Bouira, lorsque la victime s’apprêtait à traverser le chemin de fer alors qu’un train arrivait. La victime, qui a rendu l’âme sur place, a été transférée par les éléments de la Protection civile à l’hôpital Mohamed Boudiaf de la ville. Signalons que ce drame est le deuxième à se dérouler à cet endroit, après celui enregistré, il y a de cela deux mois. La voix ferrée, à Bouira, présente un véritable danger pour les automobilistes, vu que plusieurs passages à niveau demeurent à ce jour non gardés et sans signalisation, et continue à endeuiller des familles. Le dernier accident du genre s’est produit dans la commune d’El Adjiba, à l’est de Bouira, le 25 janvier dernier, quand un automobiliste a été percuté par un train sur un passage à niveau non gardé.

Par Amar Fedjkhi

Publié dans:Non classé |on 6 février, 2010 |Pas de commentaires »

Rassemblement des propriétaires de fusils de chasseUn énième rassemblement des propriétaires des fusils de chasse confisqués, pour rappel, par l’Etat à la fin de l’année 1993, a été organisé, hier matin, devant le siège de la wilaya de Bouira, pour réclamer la restitution de leurs biens. Plus de 200 personnes sont venues de toutes les daïras et communes de la wilaya, dont certains brandissaient des récépissés de dépôts d’arme que les différents services de sécurité leur ont délivrés. Rencontrés sur les lieux, les propriétaires n’ont pas caché leur colère et n’ont pas mâché leurs mots pour dénoncer, encore une fois, l’attitude des pouvoirs publics qui n’arrivent pas encore à trancher dans cette affaire. « Nous avons épuisé tous les recours auprès des autorités, même auprès du président de la république à qui nous avons adressé l’an dernier des milliers de correspondances… Nos démarches restent vaines jusqu’à présent », nous dira un vieux venu de la commune de Sour El Ghozlane, au sud de Bouira. Ainsi, nous avons appris auprès des protestataires qu’ils envisagent d’observer un rassemblement dans les prochains jours devant le siège du ministère de l’intérieur. Il est à souligner que la wilaya de Bouira compte quelque 9600 fusils de chasse confisqués par l’etat.

- Les enseignants de l’université en colère à Bouira

Les enseignants exerçant au niveau du centre universitaire Akli Mohand Oulhadj de Bouira ont entamé, depuis hier, une grève illimitée. Dans un communiqué rendu public par la section syndicale des enseignants du centre, les protestataires exigent une prise en charge de leurs revendications socioprofessionnelles, notamment celles ayant trait au retard dans le versement de leurs salaires. Par ailleurs, et dans une correspondance adressée récemment au ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, les plaignants dénoncent les conditions de travail jugées déplorables.

Publié dans:Non classé |on 1 février, 2010 |Pas de commentaires »

tortureanimale |
Les syndicats du Crédit Mun... |
Ernestine |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | CultISport
| CHAT DE GOUTTIERE
| Un si long chemin..