BADR de Aïn Bessam (Bouira)

Trois cadres, dont le directeur, sous mandat de dépôt

La chambre d’accusation près le tribunal de Aïn Bessam a ordonnée, au début de cette semaine, la mise sous mandat de dépôt du directeur de l’agence BADR (Z. M.), du chargé d’études (M. A.) et d’un fonctionnaire (S. A.), dans le cadre d’une enquête sur des infractions présumées dans une affaire de détournement de matériel agricole et autres dossiers relatifs à l’importation de vaches laitières à Bouira, a confirmé, hier, une source judiciaire. En outre, des fournisseurs et éleveurs ont été également auditionnés par le juge d’instruction puis par le procureur de la République.

Pour rappel, le 12 décembre dernier, deux personnes (un fournisseur et un agriculteur), mis en cause dans ce scandale, ont été placés sous mandat de dépôt. Les accusés, selon les mêmes sources, sont poursuivis pour plusieurs chefs d’inculpation, notamment «dilapidation de deniers publics, détournement, falsification de documents et faux et usage de faux». L’affaire a été déclenchée à la suite d’informations parvenues aux services de sécurité portant sur un détournement organisé d’un nombre important de projets agricoles.

Amar Fedjkhi
Publié dans : actualité |le 8 janvier, 2012 |Pas de Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

tortureanimale |
Les syndicats du Crédit Mun... |
Ernestine |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | CultISport
| CHAT DE GOUTTIERE
| Un si long chemin..